Astylosternus, Une grenouille poilue et griffue

astylosternus

lire l’article complet

Des biologistes de l’université Harvard ont décrit une étrange grenouille velue avec des griffes extensibles. La Trichobatrachus robustus brise activement ses propres os pour produire des griffes qui percent ses ventouses, probablement lorsqu’elle est menacée.

David Blackburn et ses collègues de l’Université d’Harvard (Museum of Comparative Zoology), pensent que cet effroyable comportement appartient à un mécanisme de défense. 

Il y a bien des salamandres qui forcent leurs côtes à traverser leur peau pour produire des barbes de protection sur commande, mais rien d’un tel mécanisme n’a été vu auparavant. 
La caractéristique se retrouve également dans neuf des 11 grenouilles appartenant au genre Astylosternus, dont la plupart vivent au Cameroun…. (lire la suite)

Advertisements

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s