Une fusée Proton s’écrase en Russie

le

 

Le 2 juillet, une fusée Proton-M décollant avec 3 satellites de télécommunication s’est écrasée. 

Aucune victime, mais une explosion impressionnante et 150 millions de dollars partis en fumée…

Au cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan une fusée Proton-M avec le stade DM-03 supérieur, transportant trois satellites de navigation Glonass-M russes est subitement devenue hors de contrôle, elle a explosé puis s’est écrasée à 08h38 heure locale, le 2 Juillet 2013.

Le propergol utilisé est le hypergolic oxydant tétroxyde de diazote avec la diméthylhydrazine asymétrique carburant toxique et cancérigène, ce qui conduit à la fumée brun, énorme boule de feu, et la contamination de l’environnement au cours de la collision inévitable.

Publicités

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s