San Francisco : rescapée du crash, une victime est écrasée par les secouristes

le

Vraiment pas de chance !

 Ye Mengyuan, 16 ans
Ye Mengyuan, 16 ans

Quand l’avion Asiana Airlines s’écrase à San Francisco, une touriste ne meurt pas dans le crash, sur le coup, mais des suites de ses blessures causées par un véhicule à moteur, celui des secours, qui l’a écrasé.

Le décès de Ye Mengyuan, 16 ans, qui était assise à l’arrière de l’avion, « vivante au moment » de l’impact avec le camion, est dû à « de multiples blessures » correspondant à ce que l’on peut trouver sur une personne « écrasée par un véhicule motorisé », probablement un camion de pompiers, selon le médecin légiste.

 Joanne Hayes-White, chef des pompiers de San Francisco, a présenté ses « condoléances et excuses à la famille de Ye Meng Yuan, à la lumières des conclusions de l’institut médico-légal sur ce tragique accident ».

Selon les résultats de l’enquête, le corps de l’adolescente était dissimulé sous une couche de trente centimètres de mousse anti-incendie qui avait été répandue sur les lieux de l’accident pour éteindre les flammes. Ce qui porte à 3 le nombre des victimes.

crash san francisco 2

Retour sur le crash:

De nouvelles révélations sur le crash du vol 241 d’Asiana Airlines. La première consigne des pilotes, juste après l’accident, a été de ne pas immédiatement évacuer l’avion. L’agence américaine de sécurité des transports (NTSB), chargée de l’enquête, a fini d’interroger les quatre pilotes du Boieng 777 et deux membres du personnel naviguant. Un des pilotes a déclaré aux autorités de Séoul, et aux enquêteurs américains, qu’il avait été temporairement aveuglé par un flash de lumière quand l’avion était à une altitude d’environ 500 pieds, alors qu’il était en approche de la piste. L’origine de ce flash, et son rôle dans l’accident, ne sont pas encore connus.

 Le pilote ne voyait pas la piste

Le Boieng 777 de la compagnie Asiana Airlines qui s’est écrasé samedi 6 juillet à San Franciso était tellement incliné vers l’arrière que l’un des pilotes ne pouvait pas voir la piste d’atterrissage. Le crash de l’appareil est survenu après que la queue de l’avion ait heurté une digue qui séparait la piste d’atterrissage des plans d’eau alentour, sur la baie de San Francisco.

Sur les 182 blessés suite à cet accident, au moins 5 étaient encore dans un état grave mardi 9 juillet, selon le San Francisco General Hospital.

Crash San Francisco

 L’instructeur du pilote venait d’obtenir sa licence

Trois jours après le crash d’un avion de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines à San Francisco, les révélations se multiplient. L’entreprise a révélé que l’instructeur chargé de la formation du pilote du Boeing 777-200 venait d’obtenir sa licence. Lee Jung-Min, un pilote très expérimenté, a en effet reçu sa licence d’instructeur un mois seulement a

vant l’accident. « Ce n’est pas anormal. Tout instructeur connaît son premier jour en tant qu’instructeur », a expliqué une porte-parole d’Asiana Airlines, en ajoutant que l’homme avait des milliers d’heures de vol à son actif, dont 3.000 aux commandes du Boeing 777.

Les enquêteurs ont commencé, lundi 8 juillet, à interroger les quatre pilotes, alors qu’un faisceau d’éléments semblaient accréditer l’hypothèse d’une erreur humaine.

 crash san francisco 4

Une vitesse très inférieure à la normale

Selon les premiers éléments de l’enquête, le Boeing 777 s’est approché de la piste à une vitesse très inférieure à la normale. La présidente de l’Agence américaine de sécurité des transports (NTSB), Deborah Hersman, a également précisé lors d’une conférence de presse que le pilote avait demandé l’autorisation de ne pas atterrir et de reprendre de l’altitude, un peu plus d’une seconde avant l’impact. De plus, le pilote de l’avion était en formation, selon CNN. Il avait seulement 43 heures d’expérience sur le Boeing 777-200. « Il a beaucoup d’expérience et avait déjà volé auparavant vers San Francisco, notamment sur Boeing 747, et il était épaulé par un autre pilote qui avait plus d’expérience avec le 777 », a expliqué un porte-parole d’Asiana Airlines.

 Deux morts et 182 blessés

Un Boeing 777-200 de la compagnie Asiana Airlines en provenance de Séoul a raté son atterrissage ce samedi 6 juillet, vers 11h30 (20h30, heure française), à l’aéroport international de San Francisco. Un incendie s’est déclenché et a touché une moitié de l’appareil, qui a perdu sa queue dans l’accident. 

L’accident a fait deux morts et 182 blessés. Une cinquantaine de personnes sont dans un état sérieux, selon les pompiers. Au total, l’appareil transportait 307 passagers et membres d’équipage. La compagnie Asiana a précisé que parmi les 291 passagers, figuraient 77 Coréens, 141 Chinois, 61 Américains et un Japonais. Les deux victimes sont deux adolescentes chinoises de 15 et 16 ans. Elles se trouvaient à l’arrière de l’appareil.

 

L’appareil gisait sur une section de terre parallèle à la piste d’atterrissage, avec la moitié avant du fuselage partiellement calcinée et sans toit. A l’endroit où l’avion semble avoir touché terre, sur la piste à quelques centaines de mètres en amont, de nombreux débris, dont ce qui ressemblait à la queue, sont visibles.

crash san francisco 3 Circonstances inconnues

 Les boîtes noires du Boeing 777 ont été récupérées et devaient être analysées dès ce dimanche 7 juillet.

« Nous espérons que les données seront utilisables. Nous allons les étudier aujourd’hui », a déclaré Deborah Hersman, la présidente de l’Agence américaine de sécurité des transports. Par ailleurs, les experts de la NTSB « espèrent interroger le pilote dans les jours qui viennent », selon elle.

Pour l’heure, difficile d’en savoir plus sur les causes du crash. « L’enquête en est à ses tout débuts. Nous avons beaucoup de travail devant nous. Cela dit, nous avons beaucoup d’informations à traiter, l’équipage a survécu, nous avons des enregistrements avec une centaine de paramètres », a-t-elle ajouté.

Publicités

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s