Des tableaux de Van Gogh réanimés

L’idée, ajouter la notion visuelle du temps qui passe dans un tableau figé est arrivée en 2010 des essais avaient commencé aux beaux-arts de Montpellier . 

Aujourd’hui, je vous présente une petite vidéo que j’ai trouvé sur le blog de feuilles de choux.

Un savant mélange d’art, de poésie et de beauté dans le respect du peintre. Une merveille !

Voici un extrait d’une lettre de Van Gogh à son frère Théo:

 » (…)

Je t’écris un peu au hasard ce qui me vient dans ma plume, j’en serais bien content si en quelque sorte tu pourrais voir en moi autre chose qu’un espèce de faitnéant.
Puisqu’il y a fainéant et fainéant qui forment contraste.

Il y a celui qui est fainéant par paresse et lâcheté de caractère, par la bassesse de sa nature. tu peux si tu juges bon me prendre pour un tel.

Puis il y a l’autre faitnéant, le faitnéant bien malgré lui, qui est rongé intérieurement par un grand désir d’action, qui ne fait rien parce qu’il est dans l’impossibilité de rien faire puisqu’il est comme en prison dans quelque chose, parcequ’il n’a pas ce qu’il lui faudrait pour être productif, parce que la fatalité des circonstances le réduit à ce point. 

Un tel ne sait pas toujours lui-même ce qu’il pourrait faire mais il sent par instinct, pourtant je suis bon à quelque chose! Je me sens une raison d’être! Je sais que je pourrais être un tout autre homme! A quoi donc pourrais-je être utile, à quoi pourrais je servir! IL Y A QUELQUE CHOSE AU DEDANS DE MOI, QU’EST CE QUE C’EST DONC ! Cela, est un tout autre fainéant, tu peux si tu juges bien me prendre pour un tel.

Un oiseau en cage au printemp sait fortement bien qu’il y a quelque chose à quoi il serait bon, il sent fortement bien qu’il y a quelque chose à faire mais il ne peut le faire, QU’EST CE QUE C’EST, IL NE LE SE RAPPELLE PAS BIEN, puis il a des idees vagues et se dit “les autres font leurs nids et font leurs petits et élèvent la couvée”, puis IL SE COGNE LE CRÂNE CONTRE LES BARREAUX DE LA CAGE. Et puis la cage reste là et l’oiseau est fou de douleur.
“Voila un fainéant” dit un autre oiseau qui passe – celui là c’est un espèce de rentier. 

Pourtant le prisonnier vit et ne meurt pas, rien ne parait en dehors de ce qui se passe en dedans, il se porte bien, il est plus ou moins gai au rayon de soleil. 
Mais vient la saison des migrations. Accès de melancolie – MAIS, DISENT LES ENFANTS QUI LE SOIGNENT, DANS SA CAGE IL A POURTANT TOUT CE QU’IL LUI FAUT – mais lui de regarder au dehors le ciel gonflé chargé d’orage et de sentir la révolte contre la fatalité en dedans de soi. Je suis en cage, je suis en cage et il ne me manque donc rien, imbéciles! j’ai tout ce qu’il me faut moi! Ah de grâce, la liberté, être un oiseau comme les autres oiseaux!

Tel homme fainéant ressemble à tel oiseau fainéant.
ET LES HOMMES SONT SOUVENT DANS L’IMPOSSIBILITÉ DE RIEN FAIRE, PRISONNIERS DANS JE NE SAIS QUELLE CAGE HORRIBLE HORRIBLE, tres horrible. Il y a aussi, je le sais, la délivrance, la délivrance tardive. Une reputation gâtée à tort ou à raison, le gêne, la fatalité des circonstances, le malheur, cela fait des prisonniers.

On ne saurait toujours dire ce que c’est qui enferme, ce qui mure, ce qui semble enterrer, mais on sent pourtant je ne sais quelles barres, je ne sais quelles grilles – des murs.
Tout cela est ce imaginaire, fantaisie. Je ne le pense pas; ET PUIS ON SE DEMANDE, MON DIEU EST CE POUR LONGTEMPS, EST CE POUR TOUJOURS, EST CE POUR L’ÉTERNITÉ.

Sais-tu, ce qui fait disparaître la prison c’est toute affection profonde, sérieuse. Etre amis, être frères, AIMER, CELA OUVRE LA PRISON par puissance souveraine, par charme très-puissant. Mais celui qui n’a pas cela demeure dans la mort. Mais là où la sympathie renait, RENAÎT LA VIE.
(…)  »

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. vever02 dit :

    Magnifique vidéo..

    J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s