Quand le numérique accélère la drague !

le

Seriez-vous assez rapides ?

On savait que les technologies numériques accéléraient tous les secteurs de la vie humaine : économique, politique, sociétal… Il est un domaine qui avait encore échappé à ce constat, l’intime. C’en est désormais fini grâce à une étude menée par l’entreprise britannique Pixmania et relatée par Fast Company. Ce travail révèle le raccourcissement du temps nécessaire pour tomber amoureux.

(CC) Pixmania

Ainsi, les couples âgés de plus de 55 ans ont-ils raconté aux responsables de l’étude qu’il leur fallut en moyenne plus de deux mois et demi pour nouer une relation. Les membres de la génération des milléniaux élevés avec le web n’ont besoin, eux, que de 24 jours en moyenne (soit trois fois moins de temps) pour séduire l’âme soeur.

Cette différence provient du changement des moyens de communication utilisés pour conquérir le coeur de son alter ego. Auparavant, il était naturel de se rapprocher après une série de rencontres et de coups de téléphone assez espacés les uns des autres. Aujourd’hui, les jeunes sont habitués à être en contact permanent entre eux grâce aux moyens numériques en général et aux réseaux sociaux en particulier. Il leur suffit donc de 30 conversations téléphoniques, 37 emails, 70 messages sur Facebook, 163 SMS ou 224 tweets pour tomber amoureux.

Le revers de la médaille est que le numérique a aussi changé la manière dont les gens rompent : 27% des participants à l’étude conduite par Pixmania s’avouent satisfaits de se séparer de leur partenaire par SMS.

En revanche, ce projet ne nous dit pas quelles sont les conséquences de ces évolutions sur les couples transgénérationnels…

[article issu du blog superception]

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. c ‘est plus direct, et desfois plus trompeur, je pense par rapport à ce que l’on voudrait , ce que l’on espere

    J'aime

  2. j ai l’impression que le numerique c’est une prothese de notre cerveau, je veux dire, un rajout a nous, hop on veut plus d’une personne hop sms pas besoin d’expliquer, pouf en une seconde tout s’evapore comme un jeu video

    J'aime

    1. steve legere dit :

      C’est vrai qu’il y a une facilité avec le net de pouvoir oser et si ça ne va pas on zappe … Plus difficile lorsqu’on est face à face et qu’on a un peu peur de prendre un râteau . Donc oui, internet fait tomber certaines barrières sur l’aspect psychologique du contact. Mais parfois on a des surprises de tailles (la personne ne ressemble pas du tout à la photo, elle n’st pas du sexe annoncé, c’est un coup fourré etc …
      Les rencontres physiques sont aussi sans doute plus durables et plus solides au niveau affectif !

      J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s