vaisseau fantôme et rats canibales

le

vaisseau fantome

Toute la presse britannique a les yeux rivés sur le Lyubov Orlova, un vaisseau fantôme de 90 mètres de long, qui dérive en ce moment dans les eaux internationales. A bord, ni capitaine ni équipage, mais une « centaine » de rats malades et affamés, qui selon des experts cités par l’Independent, « se dévorent les uns les autres pour survivre ».

Construit en 1976 en Yougoslavie, ce navire de croisière, baptisé en hommage à une actrice vedette de la Russie stalinienne, avait été saisi par les autorités canadiennes à son propriétaire insolvable, et immobilisé dans un port de Terre-Neuve en 2010. Revendu en février 2003 à la République Dominicaine, le câble qui servait à le remorquer a cédé sur la route. Sans transpondeurs à bord, le bateau est quasiment impossible à localiser précise leTelegraph.

Les autorités canadiennes, citées par l’Independent, contentes de se débarrasser d’une « menace à la sécurité [de ses] infrastructures pétrolières offshores, leur personnel et l’environnement marin », l’on laissé se perdre dans les eaux internationales. Repéré au large des côtes irlandaises, les Britanniques regardent avec fébrilité ce bateau fantôme qui pourrait accoster à tout moment, et le « risque biologique » que des rats malades, qui ont désormais goûté à la chair fraîche, peuvent faire courir.

[article source]

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. c est rat goutant
    beurk, non mais c’est incroyable, ils se sont multipliés, et cela va vite, je vois une fois j’ai eu des souris chez moi, cela fait beaucoup de petits et ces animaux sont fecondables a peine accouchées,
    le rat peut mordre, effectivement si ils sont affamés, heu j’aimerai vraiment pas les voir, je suis hysterique deja une souris, je sais pas cela m’a toujours répugné les rats, pourtant ce sont des animaux hyper intelligent, qui contournent les pieges, et c’est un animal qui rit , oui c’est vrai
    c’est le seul d’ailleurs
    bon quand un rat ris c’es que souris, mouai, nul je sais,

    J'aime

  2. steve legere dit :

    🙂
    Espérons qu’ils resteront à bord jusqu’à une dératisation en bonne et due forme !

    J'aime

  3. Paul Robinson dit :

    Partir d’un http://whereisorlova.com/ blog dédié «Malgré toute l’attention des médias, il ya pas de nouvelles sur protocole quotidien de l’Agence nationale de Geospatial-Intelligence». C’est une histoire de peur mongering qui a allé virale, avec presque le titre identique, de chaque histoire. Il n’ya eu aucune observation par d’autres navires ou des satellites de l’enquête de l’Atlantique depuis l’année dernière. Malheureusement un autre cas du journalisme sensationnaliste, et les éditeurs fainéants ne pas faire leur recherche. Excusez mon mauvais français, ont vécu ici plus de deux ans Ches les Chtis et ma grammaire est encore inutile.

    J'aime

    1. steve legere dit :

      Salut Paul, oui j’ai aussi lu d’autres articles, mais même le journal Le Monde en parle et s’il fait en sorte de calmer les dires, il ne dément pas l’histoire :
      http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/01/24/eaux-troubles-la-folle-rumeur-du-bateau-fantome-infeste-de-rats-cannibales/
      Il précise simplement que nous ne savons pas ou il se trouve aujourd’hui, et « suppose » qu’il a coulé .
      Ce que j’espère au bout du compte !

      J'aime

      1. Paul Robinson dit :

        J’aime un bon histoire mystérieuse – je n’ai pas le choix d’être né en Irlande, lutins, fées, et tout ça! Le Ch’tis ont leur part de mythes et de contes de fées aussi. Déteste être un démolisseur, surtout quand je continuer à avoir des expériences ocassional avec le paranormal. Un grand nombre des histoires à l’appui de la non naufrage du navire semble être qu’aucun de détresse ou de balises de localisation ont été activés, soit par le navire ou c’est canots de sauvetage. D’accord, c’est un bon argument, et ne savent pas suffisamment sur ​​les systèmes de dire si elles fonctionnent sur batterie ou non, et si elles peuvent être hors service, sans entretien régulier par ce temps ou pas. Lire un ou deux histoires en ligne aussi que lesdites Orlov allait s’échouer sur les côtes françaises. Soyez juste ma chance de visiter ma belle-sœur d’être dans le Morbihan lorsque le navire frappe! Mdr.

        J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s