Le premier mail envoyé depuis l’espace fut fait sur un Mac

Merci à Pierre-Jean pour m’avoir envoyé cet article publié par Macg.co que je ne peux m’empêcher de partager avec vous :

On l’évoquait à l’occasion du vingtième anniversaire d’eWorld, c’est un Mac qui a servi à envoyer le premier mail depuis l’espace. Le journal du Lapin a mis la main sur une fiche technique d’Apple qui donne quelques informations sur l’ordinateur utilisé et la méthode. C’était en août 1991, à l’occasion d’une mission de la navette Atlantis pour déployer un satellite.

macgpic-1393231172-71918288916161-sc-op

La mission STS-43 embarque également un Macintosh Portable de première génération, un ordinateur sorti à l’automne 1989. La NASA a quatre idées derrière la tête : l’agence veut tester dans l’espace plusieurs contrôleurs, dont le trackball intégré à l’ordinateur, mais aussi un joystick utilisé pour contrôler les appareils conçus pour l’espace et même une souris optique. Le Mac devait aussi servir à enregistrer des données de santé de chaque astronaute ainsi que des notes de mission. Il devait également suivre les déplacements de la navette, mais aussi envoyer un mail.

À une époque où l’internet tel qu’on le connaît aujourd’hui n’existait pas, cette opération parfaitement banale de nos jours a nécessité une longue préparation. Le Macintosh a été connecté à AppleLink, le réseau conçu par Apple, mais il a fallu pour cela modifier un modem pour qu’il puisse communiquer avec les équipements de la NASA.

Même si ce réseau fermé était très peu utilisé comparativement à internet, Apple avait pris des précautions et fourni à la NASA de fausses adresses. Le mail a ainsi été envoyé avec l’adresse STS43@AppleLink (sans nom de domaine, c’est normal). Au passage, on note que l’on ne parlait même pas de mail : dans le contenu du message, les astronautes ont écrit que c’était le premier « AppleLink » envoyé depuis l’espace…

premier mail envoyé depuis l'espace

premier mail envoyé depuis l’espace

Ce Macintosh Portable embarqué signait une première pour les mails envoyés de l’espace, mais aussi pour les ordinateurs d’Apple voyageant dans l’espace. Depuis, la NASA a utilisé plusieurs ordinateurs du constructeur dans ses missions successives. Pour cette première fois, il a fallu aussi modifier la batterie à acide qui fournissait une autonomie de 10 heures… un beau score que l’on peine aujourd’hui à atteindre, 25 ans après la sortie de l’ordinateur. En contrepartie, le premier Mac portable pesait plus de 7 Kg et il était vendu une petite fortune (6500 $).

Advertisements

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s