Lifestraw :Une paille de survie

le

Quand l’eau impropre à la consommation devient potable.

paille life straw
paille life straw

Parce que vous partez à l’aventure dans un endroit ou l’eau potable n’est pas disponible. Parce que vous vous rendez à l’étranger, ou simplement parce que vous partez en randonnée, cette paille novatrice et capitale pourrait vous sauver la vie, ou vous éviter la « Tourista » et donc vous faire profiter de vos vacances. Plus globalement, ce sont des millions de personnes concernées dans le monde, presque 800 millions d’hommes de femmes et d’enfants qui n’ont pas ou peu accès à l’eau potable et s’exposent à de mortelles bactéries telles que le choléra, la dysenterie ou encore la fièvre typhoïde. Cette paille peut également sauver des vies lors de catastrophes naturelles ou souvent, la dégradation de l’eau suite à un tsunami, un tremblement de terre ou une éruption volcanique augmente le nombre des victimes par intoxication, pollution ou infection.

Elle mesure 24 cm de long et peut filtrer 700 litres d’eau, soit la consommation annuelle d’un adulte pour se désaltérer, coûte 24€ .
Le concept est simple, cette paille nommée Lifestraw est équipée d’un filtre qui détruit tous les micro-organismes présents dans l’eau.

Lifestraw se décline en plusieurs modèles, la paille que je viens de vous présenter, mais également le modèle « gourde » sport ou trekking (67 cl et capable de filtrer jusqu’à 1 000 litres) pour 40€ : 

Gourde life straw 67 cl.
Gourde life straw 67 cl.

Et le filtre grande diffusion qui permet de filtrer 18 000 litres d’eau impropre à la vitesse de 9 à 12 litres d’eau filtrée à l’heure. Son coût est de 100€

lifestraw-family filtre grande quantité
lifestraw-family filtre grande quantité

Découvrez le site de Lifestraw, et pensez-y lors de vos voyages ou de vos raids en terre inconnue.

Vous aimez nos articles ? Retrouvez-nous sur notre nouvelle page Facebook pour en discuter et retrouver toutes nos publications.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. évhémère dit :

    Merci de la proposition … même si je n’aurais pas l’occasion de l’expérimenter moi-même !… ( Heureusement : autrement, cela voudrait dire que notre quotidien dégringole à une vitesse fulgurante et que l’espoir de survie sera très mince !… )

    J'aime

    1. steve legere dit :

      C’est vrai que dans un mode de vie ordinaire (selon la partie du monde dans laquelle nous nous trouvons), cette paille ne nous est pas (encore) nécessaire.
      Dans d’autres région de la planète en revanche, elle peut être salutaire.
      Et si certaines associations comme l’UNICEF proposaient le financement de ces pailles, 24€ pour permettre à une personne ou un enfant de boire pendant un an, cela réduirait considérablement la mortalité liée aux eaux croupies et pleines de bactéries et microbes dangereux qui parfois sont les seules sources accessibles.

      J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s