On jouait déjà de la musique il y a plus de 50 000 ans

le

Pendant un siècle, les paléontologues ont pris ces pierres polies (des lithophones) pour des pilons, jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent qu’il s’agissait en fait d’instruments de musique au timbre de cloche. Pour fêter ça, ils ont organisé un concert au Muséum…

Vous pouvez retrouver la vidéo originale de démonstration sur le site du CNRS. Mais que sait-on au juste de la musique à l’époque préhistorique ?

Jusqu’ici, on pensait que la musique avait environ 30 000 ans, avec la découverte en France de flutes en os. Puis une découverte nous allongea cet âge avec la trouvaille d’une flûte accompagnant une petite figurine en ivoire de 6 centimètres de haut, représentant un corps de femme dont les organes sexuels ont été significativement exagérés, vient d’être découverte dans une grotte à Hohle Fels, dans le Jura souabe, en Allemagne. Son âge, estimé à 35.000 ans minimum, prend de court les préhistoriens en reculant d’au moins dix millénaires la date d’apparition de ce type d’art.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais pour cette flûte, rien ne prouve qu’elle soit l’oeuvre des homo sapiens, car le lieux est essentiellement Néanderthalien. Bien que celle-ci ne ressemble pas aux habitudes (connues) des Hommes de Nanderthal, il n’est pas prouvé qu’elles soit l’oeuvre de Sapiens pour autant. Toujours plus loin, en Allemagne encore d’autres flûtes furent découvertes remontant de 40 à 45 000 ans :

flute

Ainsi, la découverte sonore de ces Lithophones (ancêtres des percussions) sont à ce jour les plus anciens instruments de musique, au son de cloches de bronze et sont âgés de 50 000 ans et peut-être même de 100 000 ans.
Des cloches antiques révélées à l’aube des fêtes pascales, voici un article qui tombe à point nommé !

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. je suis pas une savante mais cela m’etonne pas,
    merci pour ce billet interessant à souhait

    J'aime

    1. Steve dit :

      C’est vrai, je pense même que le vent, le bruit du tonnerre, le galop de troupeaux, la pluie … La nature pleine de sons et les croyances ancestrales ont certainement poussé les hommes à imiter des sons, en tapant sur des bouts de bois, pour rythmer les cérémonies, ou simplement pour se détendre.
      Et ce, très tôt dans l’histoire.

      J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s