Votre ville sous 25 mètres d’eau

L’été est arrivé, les vagues de chaleur contre les vagues de l’océan, qui va gagner ?

Qui aura le dernier mot ? Lequel des deux aura la peau de l’humanité et de la vie terrestre ?

changement_climatique_dans_le_monde

Notre civilisation gourmande en energie,  gourmande en technologie et gourmande en confort est devenue une boulimique des ressources naturelles et artificielles au détriment le plus total de la faune et de la flore.

La hausse des températures a augmenté sur Terre de 0,6% au XXème siècle. Bien que cela semble peu, ça signifie tout de même une hausse du niveau moyen des océans de +/- 15 cm. Les prévisions du Xxi ème siècle sont plus pessimistes, puisqu’il est prévu pour les environs de l’an 2100 (d’après le GIEC au format pdf) une hausse estimée de 18 à 59 cm.

Sur le site Planetoscope, il est possible de voir en temps réel les variations et l’évolution des pertes, comme par exemple :

Chaque année, la perte de masse de la calotte de glace en Antarctique représente en moyenne 7,8 millions de litres par seconde et 247 milliards de tonnes (en moyenne sur 2006 – » 2009) contre 104 milliards de 2002 à 2006.

Les conséquences de la hausse des températures sur la faune et la flore sont déjà palpables. Au Canada, le permafrost de l’Arctique (sol gelé en permanence) a perdu 80 000 km2 en 30 ans et la saison des glaces a raccourci, menaçant la survie des ours polaires.rechauffement-climatique--1

Chaque année, du fait du réchauffement climatique, les glaciers de montagne fondent en moyenne de 275 milliards de tonnes, cela représente l’équivalent d’une fonte de 8,7 millions de litres d’eau chaque seconde (soit la contenance de 2,3 piscines olympiques).

Par ailleurs, depuis le début de l’année, 461 catastrophes naturelles directement liées au climat ont été répertoriées sur la planète. Certes nous connaissons les principales causes du réchauffement, mais les industriels ne semblent pas disposés à renoncer à leurs profits, fussent-ils à leur propre perte sur le long terme. A cet effet, les perspectives les plus sombres démontrent que si l’équilibre est rompu, nous ne pourrons plus inverser le déclin, les glaciers, les banquises atteindront avant la fin du siècle un point de non-retour et la totalité des calottes polaires continueraient inexorablement à fondre, entraînant une hausse du niveau de la mer de 80 à 100 mètres…

Martin Vargic s’est mis en projet de redessiner le monde en tenant compte d’une hausse de 79 mètres. C’est terrible, sur la carte ci-dessous, les contours actuels que nous connaissons et qui se trouvent sous la mer sont en pointillés. Comme la carte est superbe (bien qu’assez effrayante), je la laisse cliquable en format HD !

theworldclimate
contours du monde sous 79 mètres d’eau. Carte de Martin Vargic Cliquez pour afficher en full HD

Ce n’est pas une perspective de science fiction, il faut savoir que même si ce fut il y a longtemps, ce scenario s’est déjà déroulé, il a commencé il y a 56 millions d’années, à l’Eocène, la température a augmenté de 7 à 15° et s’est étirée sur près de 100 000 ans. Résultat des courses, les dinosaures sont relégués au rang de souvenirs tandis qu’un nouveau monde commence, avec l’apparition des mammifères dans les vastes forêts de l’antarctique et celle des premiers primates. Nous sommes issus de cette catastrophe, et c’est peut-être par le même sort que notre civilisation disparaîtra !

Le site CARBONSTORY s’est amusé à faire une simulation qui bien que pas exacte permet de se rendre compte de votre habitat si la mer était plus haute de 25 mètres.

Appuyé sur les cartes de Google street, il vous suffit de taper votre adresse dans la barre de recherche, et vous visualiserez votre quartier submergé par les flots. Ci-dessous, mon immeuble au centre de la photo. Le seul avantage c’est que habitant au deuxième étage, je pourrais toujours pêcher directement depuis la fenêtre de mon salon, et surtout ça serait moins bruyant, car en tant normal, c’est un boulevard très fréquenté par les automobiles !

ma rue sous 25 mètres d'eau
ma rue sous 25 mètres d’eau

Si vous souhaitez pousser l’expérience et visualiser votre quartier, c’est ci-dessous (fonctionne uniquement sur Google Chrome) :

découvrez votre ville sous 25 mètres d'eau - Cliquez ici !
découvrez votre ville sous 25 mètres d’eau – Cliquez ici !

Pour rester optimiste, les dernières estimations donnent un délai de 5 000 ans avant d’en arriver au niveau de la carte de Martin Vargic . Espérons simplement que l’humanité aura su aménager ses besoins et son environnement bien avant cela !

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. jack35 dit :

    Elle est terrible cette photos de l’ours polaire.

    J'aime

    1. Steve dit :

      Oui, je la trouve significative et je l’ai mise car une telle image vaut un très long discours !!!
      Hélas …

      J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s