Un éléphant qui « trompe » énormément

le

Elle ressemble à une musaraigne, elle porte une petite trompe, elle tient dans la main, chasse comme un fourmilier mais a un mode de vie plus proche de l’antilope, cet étrange animal plein de contradiction est un éléphant !

Macroscelides micus
Macroscelides micus

Macroscelides micus c’est son nom. Il s’agit d’une petite musaraigne découverte dans le désert de l’Ouest Africain qui pèse environ 28 grammes et mesure 19 centimètres de long. Ce petit mammifère habite dans une ancienne formation volcanique en Namibie et porte une fourrure rouge qui l’aide à se confondre avec la couleur de son environnement rocheux, a déclaré John Dumbacher, l’un des biologistes à l’origine de la découverte. Comme une antilope, la créature a des pates longues et filiformes par rapport à la taille de son corps et s’installe dans les buissons pour dormir plutôt que de creuser des terriers. Comme un fourmilier, elle utilise son nez allongé pour balayer le sol à la recherche de fourmis et d’autres insectes.

Macroscelides micus
Macroscelides micus

Son étude génétique a permis de mettre en évidence qu’elle était en fait bien plus proche de l’éléphant que de n’importe quel autre mammifère, bien que seule sa trompe rappelle encore physiquement  cette filiation commune avec les pachydermes. 

souris-elephant
souris-elephant

Ci-dessous, la seule séquence vidéo disponible sur ce curieux éléphant-fourmilier.

Publicités

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s