Enquête sur Triangle des Bermudes

Un article de Steve Légère.

Il est un endroit sur la Terre ou l’on aimerait y envoyer une belle-mère envahissante, un voisin trop collant, un patron arrogant ou un ami qui n’en n’est pas un. Vous l’aurez deviné, il s’agit du Triangle des Bermudes.
La publication récente de la mystérieuse réapparition du SS Cotopaxi au large des côtes Cubaines disparu dans le triangle des Bermudes en 1925 à de nouveau piqué mon intérêt sur ces grandes énigmes de l’histoire, avec en priorité la vérification de cette information qui s’avère simplement fausse.

L'image est en fait tirée du film
L’image de l’article de WNDR et le bateau en question .

En effet, le Daily report est le premier à narrer cette histoire bien étrange, mais ce site n’est qu’un recueil de Fakes, reconnu pour être à caractère satirique et divertissant, qui précise bien dans ses mentions que « WNDR assume cependant toute responsabilité pour la nature satirique de ses articles et la nature fictive de leur contenu. Tous les caractères figurant dans les articles de ce site – même ceux basés sur les vrais gens – sont entièrement fictifs et toute ressemblance entre eux et des personnes, la vie, mort, morts-vivants ou est purement un miracle…« 

l'image de l'article
l’image de l’article « officiel » est une retouche grossière qui est en fait tirée du film « Close Encounters » de Spielberg


A l’instar donc du Gorafi en Français, ce que des bloggeurs peu scrupuleux reprennent à titre de réalité alors qu’un simple contrôle sur les photos ou les noms mentionnés démontreraient le faux de l’article.

Mais alors tout est faux ?

Triangle des Bermudes, réel ?
Triangle des Bermudes, réel ?

Pas vraiment, le Triangle des Bermude reste un endroit particulier, dangereux ou le risque de ne jamais atteindre la côte est une réalité. Une réalité qu’il faut cependant relativiser et tempérer, puisque j’y suis, je vais tenter de vous informer sur ce qui est vrai ou faux concernant cette zone qui a fait et continuera encore à faire couler beaucoup d’encre, plus que de bateaux au final.

Géographiquement, le Triangle de Bermudes est une zone géographique située entre les Bermudes, Porto-Rico et la Floride de 500 000 à 1 500 000 Km2 qui depuis 1800 aura engloutie nombre de bateaux et d’avions. En 1950, pour la première fois, cet endroit sera caractérisé par Edward Van Winkle qui publiera un article sur des disparition inexpliquées. Toutes les versions ont été exposées, aliens, failles, illuminais, civilisation engloutie, champ magnétique, gaz …

Depuis, on estime que 95 appareils dont 39 navires, yachts ou cargos s’y sont abîmés, depuis  l’USS Insurgent, un navire français capturé par les Américains avec 36 canons et 340 marins. jusqu’au dernier, en date de mai 2006, l’avion Cessna 402C s’abîme suite à une panne du moteur droit. On constate à chaque fois que tout semble calme dans les derniers échanges, puis plus rien.

Il n’en faut pas plus pour faire naître une légende, qui en dehors de ces accidents à répétition se pare de commentaires, déclarations et explications fausses, fantasmées et relayées.

En 1840, le Rosalie, un navire français trouvé sur la dérive au large des côtes de Cuba, sans équipage, les voiles déployées, les canots de sauvetage en place et sa cargaison intacte et 1921, le Carroll A. Deering fut retrouvé échoué près de cap Hatteras en Caroline du Nord. Les 11 membres d’équipage avaient disparu. Ces deux histoires laissent bien des questions en suspend, des escadrilles disparues subitement aussi, mais quelle en est la cause ?

Des OVNIS ?

Alien triangle des Bermudes
Alien triangle des Bermudes

C’est une explication courante, mais qui n’a d’autre source que celle de l’imagination fertile d’ufologues. En effet, rien ne permet de l’affirmer, pas de raison géographique, pas de preuves sur ces aliens qui en seraient à l’origine, pas d’explications tangibles ou rationnelles, bref, juste des scénarios formidables permettant de vendre des livres ou des documentaires pour les amateurs du genre. D’autant plus que années après années on découvre les épaves volantes et flottantes de ces victimes des lieux (voir documentaire en fin d’article) non pas sur la Lune ou en plein désert, mais dans les fond opaques des Bermudes qui peuvent atteindre plus de 7 500 mètres.

Un champ magnétique intense ?

Champ magnétique triangle des Bermudes
Champ magnétique triangle des Bermudes

Qui perturberait les appareils au point de les faire sombrer … Mouai, peu probable, d’abord parce que si en effet, à cet endroit le champ magnétique est sensiblement plus élevé, il ne l’est pas assez pour enrayer les systèmes embarqués, et si c’était le cas, cette voie maritime serait depuis longtemps déjà bannie par les navigateurs et les pilotes, c’est aussi simple que cela. Pourtant les navigateurs y passent toujours et les compagnies d’assurances (qui seraient les premières à le faire) interdiraient leurs clients de s’y aventurer. La théorie du champ magnétique est donc vraiment un simple fantasme.

Une faille spatio-temporelle ?

faille spatio-temporelle dans les Bermudes
faille spatio-temporelle dans les Bermudes

Heu … Comment dire autre chose que … Ha bon ? Ha ouai … Je comprend mieux maintenant !

Quelque chose de plus consistant ?

méthane triangle des bermudes
méthane triangle des bermudes

Tout aussi effrayant qu’une faille temporelle ou qu’un subterfuge alien pour capturer des humains, il faut savoir que la zone concernée est vraiment très vaste, et que pris à cette échelle, beaucoup d’autres endroits sur les mers peuvent se targuer d’y avoir fait disparaître quantités de navires ou d’aéronefs, et que par ailleurs, si le triangle des Bermudes officiellement s’étend sur 1,5 million de Km2, les disparitions qui lui sont attribuées vont bien au delà : jusqu’à 4 millions de Km2.

La forte fréquentation de ses couloirs maritimes et aériens font que les risques de rencontrer un problème sur cette surface sont multipliés.

les bouleversement soudains et brefs dans les changements climatiques sont monnaie courante sous ces latitudes

Enfin, un phénomène naturel vient définitivement refermer la porte aux spéculations fantastiques et inconsistantes de l’ufologie qui qui ouvre potentiellement autant de triangles des Bermudes que l’on voudra :

Répartition des points d'exploitation de méthane
Répartition des points d’exploitation de méthane

Oui, l’hydrate de méthane qui à pour particularité d’être une réalité, de se trouver en quantités énormes dans cette zone (jusqu’à 500 mètres d’épaisseur en couches sédimentaires), et puis surtout qui permet d’expliquer de manière scientifique la réalité de ces naufrages qu’ils soient maritimes ou aériens a toutes les chance d’être coupable. Il réuni en tous les cas toutes les raisons géographiques, chimiques et physiques pour un candidat crédible.

Répartition du méthane océanique
Répartition du méthane océanique (400 à 500 d’épaisseur sédimentaire dans le triangle des Brmudes)

En effet, l’hydrate de méthane est un gaz sédimentaire qui a la particularité de se dissoudre au contact de l’eau et remonte à la surface en bouillonnant, puis plus léger que l’air remonte ensuite dans les airs jusqu’au plus hautes couches de l’atmosphère. pouvant retourner et faire sombrer un bateau aussi grand soit-il en quelques secondes et privant d’oxygène toute personne prise dans un dégazage. Pire encore pour les avions (dont le moteur a besoin d’oxygène pour bruler son carburant), les réacteurs peuvent tomber en panne en traversant un nuage de méthane par manque d’oxygène, et ce gaz décidément capricieux s’enflamme très facilement. On imagine aisément la combinaison de ce fossile volatile et inflammable au contact des réacteurs brulants des avions et de toute source électrique qui l’équipe.

Pour aller plus loin :

Un documentaire relatant les différentes versions farfelues ou réalistes au contenu assez intéressant par certains aspects (Vidéo en Français)

Méthane et climat (en Anglais)

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. marc bourbon dit :

    le mystère reste entier !

    Aimé par 1 personne

    1. Steve dit :

      Oui, enfin … à moitié entier (si ça se dit) 🙂

      J'aime

      1. marc bourbon dit :

        enfin c’est quand même mystérieux cette histoire

        Aimé par 1 personne

  2. j ai été captivé par ton article,

    Aimé par 1 personne

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s