Un massacre vieux de 10 000 ans

d74c31ad03eb82c6c48d819dd75dd

Un article de Steve Légère 

Si le rire est le propre de l’homme, l’art de massacrer ses semblables est indubitablement aussi une pratique vieille comme le monde, cette nouvelle découverte macabre vient nous le rappeler.

La nature des relations inter-groupe entre les chasseurs-cueilleurs préhistoriques reste contestée, avec des arguments en faveur et contre l’existence de la guerre avant le développement de sociétés sédentaires.

Un article publié par Nature nous révèle des faits violents qui remonte à plus de 10 000 ans, mis à jour par une équipe de l’université de Cambridge qui nous rapporte ici un cas de violence inter-groupe vers un groupe de chasseurs-cueilleurs de Nataruk, à l’ouest du lac Turkana, qui au cours de la fin du Pléistocène / Holocène début étendu à environ 30 km au-delà du lac actuel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dix des douze squelettes articulés trouvés au Nataruk sur un total d’au moins 27 individus, hommes, femmes et enfants présentent les signes caractéristiques d’une mort violente au bord de ce qui était alors un lagon luxuriant, dans lequel certains des corps sont tombés, c’est d’ailleurs ce qui a permis leur conservation.

Parmi les victimes de cette attaque, un homme au genou brisé et une pointe de flèche en obsidienne encore logée dans son crâne, ou une femme enceinte (dont les restes du foetus ont été trouvé dans son abdomen) et qui semble avoir été poings et pieds liés, et d’autres surtout des enfants brisés de partout, à coup de masse, de pierre ou autres objets particulièrement durs pour lesquels une arme ne semblait pas nécessaire. D’autres crânes conservent encore des projectiles mortelles de pierres (de frondes).

Les restes de Nataruk sont uniques, conservés par les conditions particulières de la lagune sans aucune preuve de l’inhumation délibérée. Ils offrent un rare aperçu de la vie et de la mort des derniers butiner les gens, et la preuve que la guerre faisait partie du répertoire de relations inter-groupe entre les chasseurs-cueilleurs préhistoriques. Cet endroit devait être abondant et rudement disputé entre les différentes tribus pour lesquelles, un point d’eau était le plus sacré des trésors.

Marta Miazon Lahr Auteur de la découverte

Martha mizaron Lahr principale responsable de cette découverte précise que sur les 27 personnes mortes, 21 étaient des adultes incluant 8 hommes et 8 femmes. 5 n’ont pas été identifiés, et on a trouvé les ossements de 6 enfants à côté des restes de 4 femmes. Les chercheurs plaident alors en faveur d’un raid d’assaillants sur une population désarmée.

Un bien triste épisode comme il y en a eu bien d’autres dans notre histoire et comme hélas, il en arrivera encore.

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. vever02 dit :

    Comme quoi,, l’homme moderne n’a rien inventé….

    Aimé par 1 personne

  2. marc bourbon dit :

    oui ben faut se faire une raison, l’homme est violent par nature apparemment, on aurait pu penser qu’à cette époque il n’y avait pas d’intérêts économiques à défendre, mais certainement que la nourriture, un point d’eau ou un emplacement pour vivre étaient le prétexte pour se battre

    Aimé par 1 personne

    1. Steve dit :

      Et oui, c’est dans la nature humaine, en Europe à cette époque ils étaient moins de 250 000 humains, et l’homme de Néanderthal a quand même fini par disparaitre !!!

      Aimé par 1 personne

      1. marc bourbon dit :

        si les méchants pouvaient se battre entre eux et se détruire, au moins il ne resterait que les gentils ! mais je rêve un peu…

        J'aime

      2. Steve dit :

        Ca serait idéal, mais les gentils entre eux, ne se battraient-ils pas pour imposer leur gentillesse aux moins gentils ?

        J'aime

      3. marc bourbon dit :

        haha ben non quand on est gentil on l’est jusqu’au bout hein non mais !

        J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s