Paris immortel

Un article de Steve Légère
quai du louvre -au pont du carrousel

quai du louvre -au pont du carrousel

Paris est une ville dont les fondations remontent à la Gaule, et aux Parisii, tribu qui donna son nom à la capitale. Dans cet article, je ne vous retracerais pas l’histoire de Paris car l’article serait bien trop long et bien trop lourd, car chaque siècle depuis plus de 2000 ans nous raconte des tragédies, des victoire, des catastrophes, des révoltes, des constructions, des espoirs … La vie des hommes en somme.
Dans cet article, je vous présenterais simplement une petite visite insolite dont le souvenir historique n’est pas seulement dans les livres, mais toujours sous vos yeux, un boulet de canon encore enfoncé dans un mur, un événement marquant toujours visible, la trace d’un bâtiment disparu et enfin, un petit jeu ludique, celui de vous mettre en comparaison des angles de vue de Paris vieux de plusieurs siècles avec le même angle aujourd’hui. Parfois, il est troublant de constater que les contemporains de l’époque pourraient parfaitement reconnaitre leurs édifices après plusieurs siècles.

La plus vielle maison de Paris

On a longtemps pensé que la maison du no 3 rue Volta était la plus vieille maison de Paris et qu’elle datait de 1300, alors qu’elle date de 1644 comme on le découvrit en 1979. En fait, sauf nouvelle surprise, la plus ancienne maison de Paris se trouve non loin de là, au 51, rue de Montmorency. Il s’agit de la maison de Nicolas Flamel, datée de 1407. la maison qui se trouve au 51 rue de Montmorency et qui fut construite en 1407 par Nicolas Flamel pour accueillir les pauvres et surnommée  « au grand pignon »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le boulet de 1830

Paris ne devient archevêché qu’en 1622. Avant cette date, la capitale dépendait de l’archevêché de Sens. C’est Tristan de Salazar, archevêque de cette ville (1474-1518) qui fait détruire l’hôtel de Jean d’Hestoménil donné par le roi Charles V à l’archevêché de Sens pour être la résidence parisienne de son archevêque et reconstruire à sa place entre 1475 et 1519 l’actuel bâtiment. Marguerite de Valois, dont le mariage avec Henri IV fut déclaré nul en 1599 par l’Église, y résida de 1605 à 1606.

L’hôtel est saisi, pendant la Révolution française, pour être vendu à des entreprises commerciales.

En 1830, pendant les Trois Glorieuses, de nombreux boulets sont tirés. L’un d’eux, n’ayant jamais pu être extrait du mur de la façade de l’Hôtel de Sens où il s’était fiché, est devenu un témoignage concret de ces journées révolutionnaires. Désormais toujours scellé dans le mur, il est visible avec la date gravée au-dessous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mort d’Henri IV

le 14 mai 1610, au niveau du N°11 actuel de la Rue de la ferronnerie, une plaque au sol marque l’endroit ou se trouvait le carrosse du Roi lorsqu’il fut assassiné par Ravaillac

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Passages insolites (source)

Rue des Thermophyles (14éme) Des maisons de poche qui ne dépassent pas les 3 étages, de la vigne vierge qui n’en fait qu’à sa branche et des façades où la glycine est reine. La Rue des Thermopyles c’est un p’tit bout de campagne à Paris. 280 mètres d’air pur et de tranquillité.

Ancienne impasse maraîchère, la Cité Durmar en a vu défiler du monde : les maisons de cultivateurs ont peu à peu laissé la place à des ateliers d’artisans et d’artistes. A deux pas de là, la Cité du Figuier, plus verdoyante, mixe devantures colorées, lofts arty et parterres bourgeonnants.
La Cité Durmar, 154 rue Oberkampf, 75011 Paris

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voici quelques points de vue qui n’ont pas ou peu changé :

J’ai créé un album sur Facebook et sur Pinterest ou vous pourrez retrouver l’intégralité des images (15 à ce jour) qui sera enrichi au fil des jours, en voici quelques unes :

chatelet invalides notre dame 2 pont-neuf 2 pont-royal tuileries

St Julien le pauvre

 

Advertisements

5 commentaires sur “Paris immortel

  1. Merci Steve – Je viens visiter Paris demain pour trois nuits, apres 5 ans dan le chnord, enfin. Mon papa nous prends pour la lune de miel. Vous a me donner des bon ideas biloute. Bientot dual nationality – Cht’Irlandais!

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Cht’Irlandais,
      Vous devriez donc passer 5 jours très intéressants.
      Vous trouverez d’autres images sur mon album FB :
      https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10204442092210694.1073741833.1783192457&type=1&l=f70a880be3
      Par ailleurs, en traversant le Pont des Arts depuis le Louvre, vous arriverez dans les plus vieilles rues de Paris avec l’enceinte de Philippe le Bel dont vous pourrez voir encore un vestige dans la rue d’Alesia à hauteur du N°13, et la plus grande portion de cette enceinte (60 mètres de long + les vestiges de 2 tours) à l’angle des rues Charlemagne et des jardins St-Paul …
      A proximité le lieu de la plus ancienne sépulture de Paris du nom antique sur le versant Nord du Mons Lucotitius (tombes des apôtres Pierre et Paul) dont il ne reste plus rien, mais sur lesquelles Clovis à fait bâtir en l’an 502 l’abbaye Ste Geneviève dont il reste la tour dans l’actuel lycée Henri IV, rue Clovis.
      Ce mont « Lucotitius » à Donné ensuite  » Lucotèce », puis Lutèce, le premier nom de Paris.
      A ce même endroit furent inhumés Clovis, Clothilde et bien sûr Sainte Geneviève.
      Si l’endroit exact du point central n’est plus connu, il semble aujourd’hui qu’il soit situé devant le n°178 de la rue Saint-Jacques, à l’endroit le plus élevé de la montagne Sainte-Geneviève.
      C’est probablement dans ces quelques mètres carrés sous quelques mètres de profondeur que repose encore et dans le plus grand anonymat le corps jamais retrouvé de Clovis depuis déjà 1505 ans …

      J'aime

    • Ha ha …
      C’est la passion, d’ailleurs tu devrais faire un truc du genre, mais en regardant les cartes de Cassini ou autres et prendre des photos aériennes des mêmes points de vue que ces anciens pour comparer les villes sous le même angle !!!

      J'aime

      • Ben c’est certainement une super idée mais bon les heures de vol coûtent trop cher et en fait je fais des photos, hors commande spécifique, dans le coin ou je suis, au passage, le moindre détour me coûte cher faudrait être certain de pouvoir vendre des photos après

        J'aime

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s