La formidable histoire des gifs animés

Quand le gif devient oeuvre d’art !

Alors que l’internet n’en n’est qu’à ses balbutiements, timide et discret un format d’image apparait en 1987, dans les studios de Compuserve. LE gif (il faut prononcer  » jif  » ) venait d’arriver. L’animation elle, devra attendre encore deux ans. Il faudra cependant patienter quelques années pour l’utiliser car les images ne sont pas applicable sur le net, et ce n’est qu’en 1993 qu’enfin, un navigateur web (Mozaic qui deviendra Netscape) permet d’ajouter du contenu visuel (images), le gif alors se répand aussitôt, et ce d’autant plus facilement que le format jpeg ne fera son entrée en ligne qu’un an plus tard, en 1994 sur Netscape. « Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme « , cette célèbre phrase de Lavoisier prend tout son sens, puisque l’origine du gif est bien plus ancienne, elle remonte à bien avant internet, bien avant même l’invention de l’ordinateur. Aujourd’hui, le gif est tombé dans le domaine public, chacun peut l’utiliser librement.

le premier gif historique

le premier gif historique

En 1832, le physicien belge Joseph Plateau a révélé son incroyable invention. Le Phénakistiscope est en réalité un « jouet » optique qui donne l’illusion du mouvement fondé sur la persistance rétinienne. Il comporte un disque en carton percé d’une dizaine de fentes. Sur celui-ci, un mouvement est décomposé en une séquence d’images fixes. Un manche permet de maintenir le cercle pendant sa rotation.

il-y-a-155-ans-joseph-creait-le-tout-premier-outil-danimation6

Pour voir le mouvement, le spectateur doit se placer en face d’un miroir  puis positionner ses yeux au niveau des fentes du disque et enfin faire tourner le carton. Les fentes empêchent simplement les images de se mêler les unes aux autres de telle sorte que l’utilisateur ne voit qu’une succession rapide d’images qui apparaissent comme une seule image animée lorsque le disque tourne à une vitesse suffisante. On peut considérer qu’il est l’ancêtre du gif.

Et sur le net ?

Le gif aujourd’hui ne se limite pas à un simple smiley animé ou une image scintillante, des variantes ont su perpétuer et renouveler le style, et de nombreux logiciels (gratuits comme Paint.net, Gimp, Blender ou payants comme photoshop) permettent à quiconque le souhaite de réaliser ses proposer animations.Que ce soit dur gif brut:

Petit cadeau pour vous :

Le tout premier gif animé de l’histoire d’internet, créé par CompuServe en 1987 :

premier gif animé du net

premier gif animé du net

S’en sont suivis des milliard d’autres de tous les types dont les célèbres smileys animés, avatars de forums et d’illustration (publicité, bouton de sites et blogs etc ) … Pendant presque 20 ans, le gif s’est stabilisé dans un même genre, jusqu’à l’apparition artistique mêlant l’idée du gif à celle de la vidéo.

Le cinémagraphe :

Très dynamique et potentiellement poétique. Il s’agit ici d’utiliser une fraction de vidéo et non photo, d’en figer l’essentiel et de ne garder q’une faible partie en mouvement, puis de la mettre en boucle. L’mage semble se figer et s’animer à l’infini. Le top étant de ne plus distinguer ou se trouve la boucle. Le format bien entendu reste en Gif, même si un bout de vidéo s’y trouve. Voici une animation que j’avais créé pour un forum (iwebeginner) il y a quelques temps déjà. Oui, c’est moi sur l’image :

pour lutter contre flash !

du Gif pour lutter contre flash !

Et d’autres faits par des pros à partir d’image de très bonne qualité, car c’est essentiel 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous pouvez vous y coller, voici un tuto pour photoshop, et un avec Gimp ou avec Cliplets , cliquez pour pour télécharger Cliplets gratuitement . Puisque clippers est gratuit et pour windows, voici un tuto vidéo simple, sachez que la méthode est globalement la même et ce également sur photoshop :

Vous pouvez partir simplement de dessins animés par une boucle :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’une séquence de film pour faire flipper :

83768504
Dans ce même esprit du cinémagraph, on trouve aussi de la fausse 3D, (merci à Pierre Jean pour l’envoi des images) pour cela, même technique que ci-dessus, avec ajout d’un élément (grille), cette grille sera dupliquée autant de fois qu’il y aura d’images dans le gif (une grille au dessus de chaque image), puis à vous d’effacer les parties de grilles  que l’on va découper image par image afin de donner l’immersion que l’animation passe par devant :

Capt'ain America 3d

Capt’ain America 3d

gif 3D scratt

gif 3D scratt

 Vous en trouverez 70 autres sur le site de Spion.

Ha oui, cet article pour vous dire aussi que Si Facebook et Twitter n’acceptent pas encore la publication de gifs (ce qui pourrait changer pour gagner plus de fidèles), Google+ est la seule grande plateforme sociale qui aujourd’hui non seulement le permet  mais met également à votre disposition un logiciel gratuit pour réaliser vos propres gifs. Ce fut lors d’une de ces grandes mises à jour, l’application se nomme Auto Awesome, et il vous faudra au moins 5 images semblables pour réaliser un gif mais vous pouvez également utiliser vos vidéos et créer un cinémagraphe (au format gif). 

Au concours de la Saatchi Gallery  (concours annuel de photographie)  le Français Micaël Reynaud est lauréat de la catégorie « action » avec son gif pigeon :

lauréat de la saatchi Gallery

lauréat de la saatchi Gallery

 Alors les amis, à vous l’univers du gif, et … A vos logiciels !

3 commentaires sur “La formidable histoire des gifs animés

  1. Pingback: La formidable histoire des gifs | Couloirs du net

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s