Les dangers des particules Hydrophobes

Une découverte pas si formidable que ça.

Sous forme de spray ou de peinture, ce nouveau produit est très convoité dans de nombreuses applications, et tout particulièrement dans le revêtement de certains matériaux. Même si l’effet est impressionnant et tentant, nous allons voir un peu plus loin qu’il n’est pas anodin, il est même peut-être préférable de prendre l’eau au bout du compte plutôt que de rester au sec dans ces conditions.

Spray-hydrophobe

Spray-hydrophobe

Comme dans cette vidéo ci-dessous on comprend vite l’intérêt de rester « étanche », et d’appliquer ce miracle sur les vêtements, chaussures, gants et de l’étendre au passage aux surfaces exposées aux intempéries comme celles immeubles d’habitations ou de bureaux, permettant de préserver plus longtemps les risques d’infiltrations de l’eau.

Pourtant, cette technologie n’est pas un miracle.

Si dans la nature le lotus a ce même effet, celui-ci est sans risque pour l’environnement, ce n’est pas le cas de ces composé hydrophobes. En fait derrière ce nom qui solutionne bien des soucis, se cache un autre nom barbare que bien peu de gens connaissent, le TIO2 (Dioxyde de Titane). Ses nanotubes représentent un risque pour la santé, du fait de leur taille de l’ordre du nanomètre soit un milliardième de mètre ( 1 mm = 1 000 micromètres, et 1 micromètre = 1 000 nanomètres), soit dans un espace de 1 mm, nous pouvons placer côtes-à-côtes 1 million de manomètres.

Du fait de leur taille bien inférieure à celles des virus et autres bactéries, ces particules ultra-fines pénètrent notre organisme sans rencontrer le moindre obstacle, que ce soit par la respiration en pénétrant les bronches et le système sanguin, par l’ingestion en s’infiltrant via le système digestif, ou par simple contact en accédant à l’organisme par les pores qui deviennent à cette échelle de véritables toboggans à particules nanomètriques. Quand on sait que le TIO2 est utilisé également en cosmétique et principalement dans les crèmes solaires, je vous le dis car l’été arrive à grands pas !

TiO2 nanotube

TiO2 nanotube

Les études démontrent sa génotoxicité en traversant les barrières biologiques des poumons (si inhalé) des reins et du foie (si ingéré) et des cellules traversées par la peau. Et ce n’est pas tout, ses nanoparticules altèrent l’intégrité de la barrière hémato-encéphalique (BHE, vitale pour la protection du cerveau : ou hémo-encéphalique, ou hémato-méningée est une barrière physiologique présente dans le cerveau chez tous les tétrapodes (vertébrés terrestres), entre la circulation sanguine et le système nerveux central (SNC). Elle sert à réguler le milieu (homéostasie) dans le cerveau, en le séparant du sang).

les nano-TiO2 s’accumulent dans l’endothélium de la BHE, y cause une inflammation qui aboutit à une rupture de la barrière. De plus, ces particules semblent inhiber la fonction réparatrice des P-glycoprotéines (protéines jouant un rôle majeur dans la détoxication d’organes vitaux dont le cerveau).

Donc pas bon pour les humains ?

Pas seulement pour les humains. Car puisque l’industrie consomme cette particule avec gourmandise, cela signifie aussi des rejets dans la nature et comme bien souvent hélas, dans la mer, tout comme ces particules dont vous vous serez oint sur la plage qui rejoindront le large dès votre baignade. Conséquence, faune et flore sous-marine se retrouvent également confrontées au TIO2 de la même manière que les humains, et avec un peu de malchance, le poisson qui finira dans votre assiette aura baigné dedans pendant un temps.
Alors que l’obligation d’étiquetage prévue par la Loi Grenelle 2 n’est pas encore en place, et les nanoparticules ne font pas encore l’objet d’une autorisation obligatoire préalable à toute mise sur le marché. Et qui dit non obligatoire dit aussi, non précisé sur les emballages, les industriels ne sont pas fous.

Bonzer, mais à quel prix ?

Bonzer, mais à quel prix ?

Aucun intérêt alors ?

Dans l’état actuel des choses, si, celui d’enrichir l’industrie nanotechnologique. Plus sérieusement, cette technologie en est à ses balbutiements, et ces particules déjà ont subies des modifications dans leur préparations, mais le détail est encore gardé secret, comme par exemple l’enrobage des particules de dioxyde de Titane sensé permettre de l’utiliser dans les crèmes solaires, mais bon, pas plus de détails, et surtout pas à 3 mois de l’été.

Afin de conclure sur une note positive, reste encore une utilisation détournée qui aura le mérite au moins de faire sourire, En Allemagne et tout particulièrement à Hambourg celle qu’en font les habitants de St Pauli lassés par les boites et les pubs nocturnes qui transforment le soir les murs des rues du quartier en pissotières géantes.

Pour palier à ce problème, les habitants ont décidé d’utiliser une peinture hydrophobe et d’en enduire les murs de prédilection des pisseurs irrespectueux. Résultat des courses, ces hommes vont se soulager contre les parfois lisses, mais l’enduit au TIO2 des murs fait que leur urine plutôt que de couler rebondit littéralement sur leurs chaussures et leurs bas de pantalon. De quoi faire réfléchir à deux fois avant d’aller se soulager. Que ça ne vous donne pas l’idée d’aller enduire les urinoirs du bureau pour vous amuser du malaise de vos collègues en sortant des toilettes !
Si la vidéo vous tente :

[Sources] :

Le compte-rendu de l’IARC (en Anglais) Dangers du TIO2 (fichier dans les couloirs du net)

Une interview d’Olivier Toma (Président du Comité pour le développement durable en santé (C2DS)

L’AFSSAPS nous explique les risques du TIO2

Le C.E.A s’exprime aussi sur le sujet.

Une autre étude (USA)

Crèmes solaires

4 commentaires sur “Les dangers des particules Hydrophobes

  1. Pingback: Peinture et spray hydrophobe: Une arme de destruction massive. | Couloirs du net

  2. Pingback: Les dangers des particules Hydrophobes | Feuill...

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s