Mars Arctic 360 – (nom de code MA 360)

UN MARS, ET ÇA REPART !

Certains parmi vous s’en souviennent encore, une mission de simulation de voyage vers Mars avait été organisée en Europe, la Russie, la Chine, l’Italie et la France étaient du voyage, et j’ai eu la joie d’être tout au long de cette mission scientifique le seul contact civil avec le module Mars 500. A cette occasion, j’avais mis en place un système de communication mensuel avec le Français de la mission, Romain Charles.
Vous avez été nombreux à faire parvenir vos lettres de soutien ainsi que vos noms pour accompagner les affiches envoyées tous les cent jours. Aujourd’hui, on pourrait dire Mars 500 partie II va débuter, avec davantage de difficultés, puisqu’ils seront en Antarctique pendant deux ans (phase 1 & 2).
Bien entendu, les détracteurs sont déjà sur le pied de guerre entre ceux qui vont penser que c’est du gaspillage, que c’est inutile ou encore que quoi qu’on fasse, ça ne sera jamais aussi dangereux que sur Mars directement. Pourtant, ces missions sont nécessaires pour permettre aux hommes de limiter les risques au maximum, car quoi qu’on dise, si des robots vont et iront encore sur Mars, la présence de l’homme sur la planète rouge est inévitable, afin de se prouver que la Terre n’est pas notre unique salut, et que le système solaire finalement nous appartient à nous Terriens puisqu’il n’y a aucune autre civilisation pour s’en occuper. Et puis si une civilisation doit s’installer un jour sur les planètes et satellites de notre système-solaire, il vaut mieux que ce soient les humains. La surveillance de la Terre pourra alors se faire autrement qu’avec de simples satellites, à 36 000 km de la Terre, et des comptoirs intra-solaires pourront voir le jour et permettre aux hommes de prévoir une ex-Terre-Iorisation (oups !) du genre humain, et assurer sa survie en cas de catastrophe planétaire par exemple.
Donc, je vous présente le nouveau projet qui débutera en juillet 2013, peut-être mettrais-je en place un blog en Français pour les amateurs et les passionnés qui ne parlent pas l’Anglais ?
customLogo.gif
La Mars Society a annoncé aujourd’hui qu’elle a ouvert un effort pour mener une mission d’un an simulé d’exploration humaine de Mars dans l’Arctique canadien, dans la station de recherche arctique de Mars Flashline (FMARS). Situé à 75 degrés de latitude nord, environ 900 miles du Pôle Nord, FMARS est situé à 20 kilomètre d’un cratère d’impact de météorite au milieu d’un désert polaire qui est connu pour représenter l’un des environnements les plus Martien sur Terre. En effectuant une simulation de mission à la surface de Mars, FMARS de la même durée que nécessaire pour une expédition réelle vers la planète rouge, la Mars Society aura fait un grand pas en avant vers l’apprentissage sur la manière dont les humains peuvent le plus efficacement possible partir la découverte de la nouvelle frontière interplanétaire.
1000px-FMARS_2009_panorama
 
Le plan de la Mars Society, appelé Mars Arctic 365 (MA365), est divisé en deux phases:
 
 Débuter en Juillet 2013, la première phase permettra d’accomplir le réaménagement de FMARS et améliorer l’équipement de la station, ce qui lui permet de soutenir une mission d’un an effective, et qui nécessitera d’hivernage à la station pendant six mois à des températures bien en dessous de zéro.
La phase 2 quand à elle sera la mission active des hommes sur Mars simulée, d’une durée également de un an.
FMARSPic-1

Coût du programme MA365:

Estimés à 130.000 dollars pour la phase 1 et 1.000.000 $ pour la phase 2. 
Le  président de la Mars Society (Dr Robert Zubrin) a expliqué: «La Mars Society a déjà reçu une promesse 30,000 $ en espèces, ainsi que le prêt gratuit aux services de deux avions Arctique et leurs pilotes experts, d’une valeur (d’au moins) 50.000 dollars pour soutenir la mission. 
Ainsi, nous avons maintenant en main $ 80,000 de la nécessaire $ 130,000 pour accomplir pleinement la Phase 1 MA365 , et donc nous commençons le programme. Nous avons encore besoin, cependant, un autre $ 50 000 si l’on veut terminer la phase 1 cet été, ce qui est impératif afin de lancer la phase 2 en 2014. Je demande donc à tous ceux qui veulent voir les explorateurs humains sur Mars dans notre temps présent de contribuer à cette aventure et faire de ce plan une réalité audacieuse « .
602356_10151404277876793_1070043543_n

Le programme:

Zubrin a poursuivi: «La mission Mars500 récemment achevé à Moscou a réalisé beaucoup de bonnes données scientifiques et a attiré l’attention du monde. MA365 ira beaucoup plus loin. Nous allons aussi traiter des questions d’isolement, mais au lieu de rester sains et saufs au chaud au milieu d’une ville, notre équipage au FMARS sera tenue de procéder à un programme soutenu de géologique, microbiologiques et de climatologiques, ainsi que l’exploration sur le terrain dans un froid infernal et dans un environnement aussi dangereux et loin de tout, en opérant sous bon nombre des mêmes contraintes à la façon d’une équipe humaine sur Mars ».
 
Crew-members-checking-equipment-during-EVA
« Ce n’est que dans ces conditions, » Zubrin a continué, «où l’équipe s’efforce de trouver du travail scientifique réel à faire, tout en traitant de matériel encombrant, le froid, le danger, l’inconfort, ainsi que l’isolement et les contraintes réelles rencontrées d’un être humain en mission sur Mars, et prévoir les méthodes pour y faire face. C’est seulement dans ces conditions que toutes sortes de problèmes  auxquels les explorateurs seront confrontés sur Mars peuvent être conduits à l’air libre afin qu’ils puissent être traités. Ce n’est qu’en faisant ces missions que nous pouvons nous préparer à aller sur Mars. Rien de tout cela n’a jamais été fait auparavant. Ça doit être fait, et nous avons l’intention de le faire ».
Parmi les objectifs de la Phase1 de la mission MA365:
Réaménager et mieux isoler le hab (cellule de vie) 
Construire un hangar de stockage de matériel
Ajouter deux nouveaux générateurs, un système de chauffage thermique 
Quatre véhicules tout-terrain (VTT) 
Quatre motoneiges (motoneiges)
Une station météo
Une station système de com radio de secours 
Une petite cuisinière électrique et un laboratoire à niveau. 
 

MDRS-Header

Concernant les dons:

Pour mener à bien la collecte de fonds pour la mission MA365, la Mars Society est fait usage de la Crowdtilt du système de collecte de fonds en ligne. En outre, les personnes intéressées à contribuer par chèque doivent envoyer leur don à la Mars Society, 11111 W. 8th Avenue, unité A, Denver, CO 80215.
 
Aux contributeurs de 5000 $ ou plus sera donné le droit de nommer l’une des 16 grandes unités susmentionnées (le hab a été nommé d’après Flashline.com en Juillet 2000) comme ils le souhaitent, sur une première base de choix venir. 
S’il vous plaît indiquer vos trois préférences de votre don.
 
Tous les dons à la Mars Society, une organisation 501 (c) (3) organisation à but non lucratif, sont déductibles d’impôt. 
 
Le N° Fédéral d’identification fiscale de notre organisation est 31-1585646. 
S’il vous plaît exprimer votre soutien à l’exploration de Mars en donnant généreusement.
 
Un rapport complet sur la mission Phase 1 MA365 sera donnée par des membres de son équipage lors de la 16e Convention annuelle internationale Mars Society, 15-18 Août 2013 à l’Université du Colorado à Boulder.
 
Pour plus d’informations sur la société convention Mars de cette année, y compris les détails d’inscription, s’il vous plaît visitez le site web de la Mars Society …Vous pouvez également visiter le site de la section Française de la Mars Society
Publicités

Vous souhaitez réagir à cet article ? Ça tombe bien, vous pouvez le Faire ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s